Welcome to Evently

Lorem ipsum proin gravida nibh vel veali quetean sollic lorem quis bibendum nibh vel velit.

Evently

Stay Connected & Follow us

Dites-moi ce que vous cherchez ?

Vous êtes perdus en mer ?

Bien le bonjour
Je m'appelle Henri

henri@henripatou.com

Nous suivre

v

Henri Patou

Derrière son sourire charmeur, un concentré de bonne
humeur et de passion. Avec quelques 3 décennies
de voile sous le ciré, Henri Patou relève pour
la seconde fois le défi de la Mini Transat en solitaire !

En 3 mots… .

S’il ne concourt pas chez les pro, Henri Patou est pourtant loin d’être un skipper amateur ! Pour preuve, il sait lire aussi bien les plans de coque que les cartes nautiques…

Passionné de voile

Tout commence lors de l’été 1987, en Baie de Quiberon. Pour la 1ère fois, Henri pose le pied sur le voilier familial. L’effet est immédiat : il adore ! Depuis, son temps libre, il le consacre à la voile. Avancer vers ses objectifs, optimiser le bateau, s’entrainer aux diverses situations…

Ingénieur Naval

Diplômé de l’Ecole Centrale, Henri a tout naturellement opté pour un métier en lien avec sa passion. Après quelques expériences, Henri crée Nautiscan 3D. Au quotidien, il accompagne les chantiers navals dans la mesure et la modélisation 3D de plans … de bateaux !

Compétiteur aguerri

Sportif accompli, Henri Patou aime repousser ses limites. 6 ans après sa première Transat en solitaire, Henri reprend la mer sur son Mini Ofcet 6.50. Entre l’homme et son bateau, pas moins de 730 jours d’entrainement ont été nécessaires pour partir serein !

Transat, acte 3 ! .

De la balade dominicale en mer à la compétition toutes voiles dehors, il n’y a qu’un pas qu’Henri décide de franchir il y a maintenant une bonne décennie. Quelques dates au compteur !
2003 : Prologue Mini Transat La Rochelle
2004 : 1ère Course en Mini en Méditerranée
2011 : 1ère Transat en Mini La Rochelle – Salvador de Bahia avec Bahia Express
2017 : Mini Transat La Rochelle – Le Marin

Le goût de l’aventure… .

Bien sûr, il y a le défi sportif, la volonté d’arriver premier, de remporter la course. Mais embarquer pour une Mini Transat, en solitaire, sans assistance, sur un bateau réduit à son essentiel, c’est bien plus.
Affronter les éléments, prendre les bonnes décisions, faire corps avec son bateau, gérer ses vivres, garder le cap, y compris dans sa tête. Une vraie rencontre avec soi-même, un instant hors du temps !

Dans le même bateau, mes fidèles partenaires…

Journal de bord

  • #enroutepourlemarin
  • #minitransat #da.fr#
  • #henripatou #laviees
  • #henripatou #laviees
  • #henripatou #laviees
  • #henripatou #laviees
  • #henripatou #laviees
  • #henripatou #laviees
  • #henripatou #laviees
  • #henripatou #laviees